);
La pompe Medtrum : enfin un concurrent à l’Omnipod

La pompe Medtrum : enfin un concurrent à l’Omnipod

La pompe Medtrum : enfin un concurrent à l’Omnipod

Peut-être en avez-vous entendu parler ? La pompe à insuline patch Medtrum va bientôt arriver en France ! Et oui, INSULET, avec son fameux Omnipod va enfin avoir un concurrent !

Dans cet article, je vous parle de cette nouvelle pompe à insuline sans tubulure ! Et bien sûr, je vous ai préparé un petit comparatif en termes de caractéristiques, histoire de comprendre les différences avec l’Omnipod.

L’histoire d’une jeune entreprise

Medtrum est une entreprise d’origine chinoise fondée en 2008 par des ingénieurs qui ont à cœur de simplifier la prise en charge des patients diabétiques.

Notamment, l’un d’entre eux connait bien leur quotidien car sa mère vit avec un Diabète de type 1.

Il n’a pas fallu beaucoup de temps à l’équipe pour déterminer les principaux points faibles des pompes à insuline : la difficulté de la tubulure, le volume important des pompes à insuline, même patch, ainsi que le prix.

Innovation

Transparence

Respect

2018

Medtrum s’implante en Europe : France, Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni, Danemark et Suède.

2020

Medtrum met en place une étude clinique (dans 8 établissements hospitaliers : MedInPS-Medtrum Versus InsuletPumpStudy), destinée à soutenir le dépôt d’un dossier de remboursement pour la pompe insuline patch TouchCare®.

Juillet 2021

Les premiers résultats de l’étude MedInPS démontrent de la non infériorité de la pompe TouchCare® en comparaison à la pompe de référence sur le segment de marché des pompes-patch: la pompe Omnipod®.

Octobre 2021

Medtrum dépose le dossier de remboursement de la pompe à insuline TouchCare® auprès des Autorités de Santé.

 

2022

Sera-t-elle l’année du remboursement de la pompe à insuline patch TouchCare® en France ?

 

2023, etc.

Medtrum a également développé un capteur de glycémie : le CGM TouchCare® Nano, et travaille sur un système de boucle fermée.

Affaire à suivre pour leurs remboursements en France.

 

La pompe TouchCare®

Petite & légère pour un 200u

La Pompe TouchCare® est une pompe à insuline patch, c’est à dire sans insuline ! Elle est vraiment petite, et pourtant, elle propose bel et bien un réservoir de 200 unités. Dites-vous que la pompe Medtrum est 50%* plus petite et légère que l’Omnipod !
*(49,90% pour être précis).

Enfin une app mobile pour régler la pompe

Non, vous ne rêvez pas, on nous propose ENFIN la possibilité de piloter la pompe avec un smartphone. Un PDM sera tout de même mis à disposition. L’application mobile s’appelle : EasyPatch®.

Une canule en acier

Comme toutes les pompes à insuline patch, sa canule est tangentielle. La nouveauté réside dans le matériau choisi pour cette canule : il s’agit d’une canule en acier.

Petit plus : Medtrum n’est pas opposé à l’idée de développer un produit qui serait adapté pour de plus gros besoins en insuline. Affaire à suivre, mais cela serait génial que les diabétiques qui dépassent 60u/jour puissent aussi jouir d’une pompe patch, même si elle devra être légèrement plus volumineuse !

Et je sais ce que vous vous dites :

Quelles différences avec l’Omnipod ?

La pompe TouchCare®

Le Pod
Dimensions du Pod : 4,05 x 3,15 x 1,15 cm
Poids du Pod sans insuline  : 13,8 gr
=> La Pompe TouchCare® est 50% plus petite et légère que l’Omnipod
Capacité du réservoir d’insuline : 200u
Durée  : Jusqu’à 3 jours
Pompe étanche : IP28 (jusqu’à 1h  à une profondeur de 2,5m)
Le PDM n’est pas étanche.
Système d’insertion : Auto-insertion de la canule
Canule en acier tangentielle (en biais)
Système propre pour chasser les bulles
Incrément basal : 0,05 u/h

Base de la pompe réutilisable (dispositif réutilisable qui contient un système électronique permettant la mémorisation des programmes et des doses injectées.)
Réservoir et patch : jetable
Partenariat avec DASTRI : Oui (recyclage des composants)

L’application mobile EasyPatch®
Application mobile pour piloter la pompe : EasyPatch®
Système d’envoi des données : Bluetooth
Téléphones compatibles :  IOS 9.3.5 ou toute version supérieure, Android 8.0 ou toute version supérieure

Le PDM
fourni en plus
Dimensions du PDM : 4,84 x 7,62 x 0,93 cm
Batterie rechargeable
Tactile

La pompe TouchCare® s’adresse aux : Patients vivant avec un Diabète de type 1 ou de type 2, et dont la dose d’insuline quotidienne est inférieure ou égale à 60 U par jour.

Boucle fermée
Prévue
Medtrum travaille actuellement sur un système de boucle fermée, qui fonctionnera avec leur propre capteur de glycémie.
Plus d’informations : www.bonjour-medtrum.fr

La pompe Omnipod®

Le Pod
Dimensions du Pod : 3,9 x 5,2 x 1,45 cm
Poids du Pod sans insuline  : 25 gr
=> La Pompe Omnipod® est 50% plus grande et lourde.
Capacité du réservoir d’insuline : 200u
Durée  : Jusqu’à 3 jours
Pompe étanche : IPX8 (jusqu’a 7,6m de profondeur pendant 1h)
Le PDM n’est pas étanche.
Système d’insertion : Auto-insertion de la canule
Canule souple tangentielle (en biais)
Système propre pour chasser les bulles
Incrément basal : 0,05 u/h

Pod en une pièce : entièrement jetable
Partenariat avec DASTRI : Oui
(recyclage des composants via la boîte violette)

Pas d’application mobile pour piloter la pompe.

Le PDM Omnipod
Dimensions du PDM : 6,21 x 11,25 x 2,5 cm
Pile alcaline AAA (2)
Non tactile

Le PDM Omnipod DASH
Dimensions du PDM : 6,3 x 13,0 x 1,0 cm
Batterie rechargeable
Tactile

La pompe TouchCare® s’adresse aux : Patients vivant avec un Diabète de type 1 ou de type 2, et dont la dose d’insuline quotidienne est inférieure ou égale à 60 U par jour.

Boucle fermée
Prévue
Insulet travaille actuellement sur un système de boucle fermée, qui fonctionnera avec le capteur de glycémie Dexcom ou le FSL. Nous n’avons pas encore d’informations pour la France à ce sujet.

BILAN : La Pompe TouchCare® de Medtrum a l’air prometteuse. Elle se différencie de l’Omnipod avec un volume de près de 50% de moins que la pompe d’Insulet, la possibilité de piloter la pompe via une application mobile (PDM également fourni), et une canule en acier.

Du côté de l’Omnipod, on ne note qu’une seule valeur ajoutée sur le papier : l’étanchéité de l’Omnipod est plus importante avec un label IPX8 (jusqu’a 7,6m de profondeur pendant 1h), contre un IP28 (jusqu’à 1h  à une profondeur de 2,5m) pour la Pompe TouchCare® de Medtrum.

Autrement dit, si vous souhaitez vivre un baptême de plongée débutant, optez pour l’Omnipod. Mais 7,6m, ce ne sera pas bien suffisant si vous souhaitez continuer cette passion… Mais les deux vous laisseront profiter de l’été sans problème.

Du côté des évolutions vers une boucle fermée, c’est prévu pour les deux pompes à insuline. Reste à savoir qui sortira avant l’autre, et si l’algorithme de l’un comme de l’autre, réussira à s’acommoder de la précision moins importante qu’offre le système d’administration des pompes patch (Incrément basal : 0,05 u/h contre 0,01u/h pour la plupart des pompes à tubulure).

Bref, je vous tiens au courant de sa sortie et de son remboursement ! Elle vous intéresse ?

Laissez-nous un commentaire sur Facebook ou Instagram !

Le Dexcom G6 arrive en France !

Le Dexcom G6 arrive en France !

Le Dexcom G6 arrive en France !

J’ai eu la chance de recevoir le capteur de glycémie Dexcom G6 avant sa sortie en France en décembre ! (et remboursé !) La moindre des choses était donc de vous écrire un article sur ses nouveautés et mon expérience personnelle !

Pourquoi j’avais si hâte

Comme je l’ai expliqué il y a peu dans mon dernier article, j’ai dû abandonner la team FSL et passer à un autre capteur de glycémie car je faisais de violentes allergies. Et les résultats du Freestyle Libre étaient assez approximatifs chez moi, alors j’avais peu de regrets.
[Lire Freestyle Libre VS Dexcom]

Si j’ai un peu fait la tête au début parce que le Dexcom G4 était nettement plus gros que le FSL, c’est rapidement devenu le dernier de mes soucis. Mon principal problème avec le Dexcom G4, c’était la pose.

 

Le Dexcom G6 : et la pose devient facile !

 Avec le Dexcom G4, la pose se fait vraiment manuellement. C’est à dire que vous devez vous même enfoncer jusqu’au bout le piston afin que la canule s’introduise. Si vous êtes courageux, tout va bien. C’est largement tolérable.

Mais si vous êtes une Gisèle, ça se complique : j’avais l’impression de me faire un vaccin à chaque fois et il m’arrivait même de lâcher le matériel par réflexe. Je vous laisse imaginer la scène, moi, devant mon miroir à jurer, pendant que mon Dexcom à moitié posé, pendouillait sur mon bras… BREF. La pose du Dexcom G4, je n’étais pas très fan.

 

Ce qui change avec le G6

En France, le capteur de glycémie Dexcom G4 est sorti en 2018, une longue année après l’entrée fracassante du Freestyle Libre. En décembre 2020, nous passons au Dexcom G6 !

Qu’est ce qui change du Dexcom G4 au Dexcom G6 ?

– La pose est BEAUCOUP plus simple.
Le système ressemble à celui du Freestyle Libre, et il suffit de le poser et d’appuyer sur un bouton pour que la canule s’insère automatiquement. C’est quasiment indolore.

– Il n’y a plus de calibration.
Non seulement il est toujours aussi précis, mais avec le Dexcom G6, vous n’aurez plus à faire de calibration ! En cas de doute, vous pouvez bien sûr vérifier en faisant une glycémie capillaire, mais vous allez être surpris de sa fiabilité ! Et si un petit décalage s’est avéré, il existe toujours l’option de calibration facultative.

Vous pouvez avoir vos glycémies sur le smartphone via une application mobile. Puisque le Dexcom G6 fonctionne avec le Bluetooth, vous pouvez utiliser votre téléphone via l’application Dexcom G6. (valable pour IOS et Android) Le Dexcom G6 est aussi compatible avec une Apple Watch et un appareil Android Wear.

Un récepteur est toujours disponible si vous ne souhaitez pas utiliser votre téléphone.

LE DEXCOM G6

Comment l’obtenir & est-il remboursé ?

Pour rappel, le Dexcom G6 sera remboursé en France en décembre 2020. En revanche, il n’est pas en libre service dans les pharmacies comme peut l’être le Freestyle Libre par exemple. En effet, pour obtenir le Dexcom, il vous faut créer un dossier auprès de votre diabétologue, et c’est un prestataire de santé qui s’occupe de vous approvisionner.

Il existe 3 critères pour être éligible au remboursement :

Adultes et enfants âgés d’au moins 2 ans avec
taux d’HbA1c ≥ à 8%
et/ou
• hypoglycémies sévères ayant conduit à des interventions médicales en urgence.
et/ou
nécessitant un support à distance pour la gestion optimisée de leur diabète par leur entourage proche (parents ou aidants).

Je vais aussi me permettre un conseil, parce que je suis consternée de lire ces nombreux témoignages de refus mystérieux malgré un respect des conditions. Si vous êtes éligible et que votre diabétologue refuse, peut-être est-ce le moment de trouver un médecin plus bienveillant. À bon entendeur.

Oui, je suis le genre de personne à laisser le film de protection toute ma vie.

Infos pratiques du Dexcom G6

– Il est plus volumineux que le FSL mais plus fin que le Dexcom G4.
– Les glycémies s’affichent en continu (portée de 10 mètres)
– Il dure officiellement 10 jours (mais il suffit de ré-activer le capteur pour relancer un cycle) : la plupart le garde 15 jours ou 3 semaines.
– Il est extrêmement précis et fiable et ne possède pas de calibration.
– Il peut fonctionner sur une application mobile, une Apple Watch et un appareil Android Wear.
– Il possède différentes alarmes :
• hypoglycémies et hyperglycémies (taux personnalisables)
• taux en baisse ou en augmentation (seuils personnalisables)
• alarme prévisionnelle d’hypoglycémie sévère (par ex : 0,55 dans 20 min)
• alarme obligatoire pour hypoglycémies sévères
– L’application Share & Follow de Dexcom permet le partage des données et des alertes jusqu’à 5 personnes différentes. (idéal pour les accompagnants)

 

🌿🌿🌿
Point environnement et tri des déchets :
• L’applicateur se jette dans les boîtes jaunes DASTRI.
Et ENFIIIIn Dexcom s’est réveillé et propose depuis mars 2022 la collecte de ses capteurs via les boîtes en carton violettes de DASTRI !
• Les capteurs se jette donc dans la boîte violette DASTRI et sont collectées en pharmacie (plus d’infos ICI).

Mon expérience du Dexcom G6

La pose du Dexcom G6

J’ai adoré la première pose ! C’était magique ! Simple et efficace… Je ne vais pas vous mentir, j’en rêvais depuis longtemps !

Concernant les endroits de pose du capteur Dexcom, il faut tester ! Nous sommes nombreux à le poser sur l’arrière des bras, l’abdomen ou en bas du dos. Cependant il m’est arrivée de voir des gens le porter sur la cuisse, la fesse ou même le mollet !

La précision

Concernant la calibration, j’étais sceptique au départ. Je voulais être sûre qu’il serait aussi précis que le G4, même sans calibration quotidienne. J’ai donc passé plusieurs jours à vérifier 3 fois par jour ma glycémie avec un appareil de glycémie traditionnel.

Fort est de constater que Dexcom a vraiment réalisé la prouesse de développer un capteur PRÉCIS, sans calibration. Au bout de 3 jours, j’ai arrêté de vérifier.

Le récepteur Dexcom ou le téléphone ?

Personnellement, j’ai choisi de ne pas utiliser l’application mobile. Je n’aime pas l’idée de dépendre de la batterie de mon smartphone pour connaitre mes glycémies. Je travaille dans la communication digitale, et c’est déjà un miracle qu’il tienne la journée. Avec le Bluetooth H24, il faut accepter que cela décharge plus vite la batterie du téléphone et cela ne m’intéressait pas. Je n’aime pas non plus l’idée d’angoisser plus que de raison si on vole mon téléphone.

J’ai donc choisi de tout faire avec le récepteur mis à disposition par Dexcom. Il est plus joli et agréable à utiliser que celui du G4.

Mais pour ceux et celles qui choisiront l’application mobile directement sur leurs smartphone, elle est très bien ! Facile à utiliser et fiable.

 

Les réactions sur la peau

J’ai essayé le Dexcom car je faisais des allergies au FSL. Je n’ai jamais eu aucun soucis avec le Dexcom depuis que je le porte, et cela va faire deux ans.  Le patch en lui même est bien aéré, et pour ma part, je le garde 3 semaines.

Bien sûr, comme pour tout capteur que vous portez plus d’une semaine, il est conseillé de bien hydrater la peau et de nettoyer la zone avant et après.

Alors, prêts à fêter Noël avec le Dexcom G6 ?

Laissez-nous un commentaire sur Facebook ou Instagram !

L’omnipod Dash sort en octobre !

L’omnipod Dash sort en octobre !

L’omnipod Dash sort en octobre !

Un Omnipod, la belle télécommande en plus !

INSULET a annoncé la sortie de son Omnipod Dash depuis peu, mais il fait déjà beaucoup de bruit ! On retrouve le pod inchangé, mais belle surprise : le terminal est devenu un sublime objet aux allures de smartphone ! L’interface en est toute changée, pour un résultat plus user-friendly (traduction : en plus d’être beau, ça sera logique et agréable à utiliser… trop coooool !).

Quelques petites nouveautés pointent le bout de leur nez, mais en résumé, ce qu’il faut retenir, c’est que le terminal va enfin rentrer facilement dans votre sac, et que vous aurez l’impression de jouer avec votre téléphone pour gérer votre Diabète au quotidien !

Pour le commander, il faut se rapprocher de votre diabétologue. (soyez convainquant et soudoyez-le avec de la nourriture s’il le faut !) L’Omnipod sortira en octobre. Nous n’avons pas de date précise car la distribution dépend aussi des prestataires de santé.

Trop beau ce nouveau terminal !

C’est sûr que comparé au terminal actuel de l’Omnipod, c’est le jour et la nuit ! Il est fin, il est beau, il est moderne.

Il est clair que ce bijou de technologie s’inscrit davantage dans l’ère du temps, et pour ma part j’ai hâte de découvrir cette nouvelle interface ! Un après-midi à jouer avec devrait à tous nous suffire pour se l’approprier… Il a l’air si cool…. Je le veux, et le prochain article sur le sujet sera probablement mon retour d’expérience.

Ci dessus, l’Omnipod classique et son terminal (vous voyez bien la différence là, non ?)

Les nouveautés de l’Omnipod Dash

Rentrons dans le vif du sujet maintenant : à part que la télécommande est jolie, qu’est-ce qui change, concrètement ?

– Il est tactile, fini les crampes de doigts pour appuyer sur les touches !
– Il fonctionne avec une batterie rechargeable (La planète est raviiiie).
– Il permet un débit de base à 0 (Houuuuraaa), et c’est bien pratique pour les enfants par exemple !
– Il propose une fonction de suivie des sites d’insertion du pod : en gros vous pourrez noter où vous l’avez posé avec des notes, afin d’être sûr que vous diversifiez bien les endroits.
Monsieur fonctionne avec le Bluetooth, et donc, il a un petit capuchon bleu, pour ne pas le confondre avec les anciens (je sais, ça change TOUT….).

Comment se procurer l’Omnipod Dash ?

Comme toute pompe à insuline, l’Omnipod Dash est distribué via un prestataire de santé. Il est remboursé par la Sécurité Sociale française. Pour l’avoir, il faut en faire la demande auprès de votre diabétologue.

Faites-lui votre plus beau sourire et expliquez-lui en quoi alléger votre sac peut améliorer votre HBA1C… (si, si, si !)

L’Omnipod Dash sortira début octobre, mais selon les prestataires de santé, le délais pour l’obtenir pourra être plus long.

Si la sortie de l’Omnipod Dash vous motive à passer à une pompe à insuline pour la première fois, la procédure sera la même : tout passe par votre diabétologue.

 

Les anciens pods ne seront pas compatibles avec le nouveau système.

Ce qui m’amène à un point très important : soyons respectueux et ne jetons pas nos boîtes toutes neuves d’Omnipod « ancienne génération ».

Je sais que nous serons nombreux à être des utilisateurs de l’Omnipod actuel et vouloir changer pour passer au Dash. Je comprends que vous ayez envie de vite essayer cette nouveauté, mais gardons en tête que nous sommes extrêmement chanceux de ne rien payer. La moindre des choses serait donc de ne pas gaspiller le matériel médical précieux que nous avons gratuitement.

Plusieurs options s’offrent alors à vous :
– demandez à votre prestataire de santé s’il peut les récupérer si vous en avez pour 1 an par exemple
– soyez raisonnables et terminez vos anciens pods avant de commencer les Omnipod Dash

BREF, on a hâte !!