);

Le traitement du Diabète de type 1

LA BASE DU DIABÈTE

Oui, rassurez-vous, il y en a un, et il marche plutôt bien !
Dans cet article, nous allons voir ensemble comment se soigne le Diabète de type 1. Quelles sont vos options et sur quels critères choisir votre traitement.

Mais comme vous l’avez  sûrement compris, le Diabète de type 1 se traite par administration d’insuline dans le corps. Et NON il n’y a pas de régime.

Vive les capteurs de glycémie !

Connaitre votre glycémie, votre taux de sucre dans le sang, c’est la base pour pouvoir adapter votre traitement ! Et là, on a fait un sacré saut car si avant on devait se faire une glycémie avec un appareil de glycémie, vous savez le petit stylo auto-piqueur, la goutte de sang, la bandelette branchée à l’appareil tout ça tout ça… Et bien maintenant nous avons des capteurs de glycémie qui vous permettent de savoir votre glycémie non stop ! Vous pouvez voir une courbe, et cela a révolutionné le Diabète.

Vous pouvez toujours continuer sans capteur, mais vous n’aurez que 3-4 glycémie par jour, quand vous les ferez, sûrement avant les repas, et vous ne saurez pas ce qui s’est passé entre. Les capteurs sont un outil extraordinaire je vous conseille de les adopter !

Le principe du capteur de glycémie est simple, c’est un dispositif que vous posez sur votre peau, pour 1 ou 2 semaines selon le capteur. À la pose, une petite canule s’insère dans votre peau (vraiment rien d’insurmontable niveau douleur, ne tournez pas de l’œil, ça va aller), et grâce à son petit terminal, ou votre téléphone selon le dispositif choisi, vous aurez les résultats !

Maintenant que vous savez votre taux de sucre, parlons de l’insuline. Pour fonctionner, votre corps a besoin d’insuline, car c’est ce qui permet à votre sucre de passer dans vos cellules et vos organes, et de ne pas rester en trop grande quantité coincé dans votre sang !

 

Je vous parlerai ici du traitement dit de l’insulinothérapie fonctionnelle. C’est le plus récent, le plus adapté et selon moi, celui qui vous offrira la meilleure qualité de vie !

 

Le calcul des glucides

Si vous avez bien compris le principe du Diabète de type 1, vous savez que de base, il y a trop de sucre dans votre sang, puisque sans insuline, il est coincé.

La base du traitement est donc une insuline (dite “lente” si vous vous injectez l’insuline par stylo, ou dite “basale” si vous avez choisi une pompe à insuline) qui circule tout au long de la journée dans votre corps, afin de réguler votre taux de sucre. Si vous ne mangiez pas, ne faisiez pas de sport et n’étiez soumis à aucun stress ou émotion forte, cela suffirait à vous équilibrer.

Maheureusement, ou plutôt heureusement pour nous, notre vie est riche, tout comme notre alimentation, alors vous allez devoir en plus de cette “base”, ajoutez de l’insuline rapide. À chaque prise de sucres, que ce soit un repas ou un goûter, vous allez apprendre à calculer les glucides, les repérer, et les adapter en doses d’insuline pour rester équilibré.

Ne vous inquiétez pas, vous pourrez apprendre le calcul des glucides en hôpital, et vous serez accompagné par votre diabétologue pour choisir vos doses. Vous ne serez pas seul, et très vite, vous deviendrez un as du calcul de glucides et des doses d’insuline qui en découlent.

Il y a autant de Diabètes différents que de diabétiques, aussi, vous apprendrez à vous connaitre, et prendre les décisions adaptées à votre profil. Il n’y a pas de recettes magiques.

Il existe de nombreux livres qui peuvent vous aider pour apprendre à calculer les glucides. Et puis avec l’habitude, vous ferez tout de tête.

Bon du coup le luxe d’ignorer ce que vous mangez vraiment ne vous sera pas possible, mais la bonne nouvelle, c’est que du coup vous aurez de bonnes connaissances en nutrition. Et ça, c’est la classe.

Pompe à insuline ou stylos ?

Parlons de choses sérieuses maintenant ! Team pompe ou stylo ??

Pas de panique, l’avantage avec les traitements du Diabète de type 1, c’est que vous n’êtes jamais piégé : vous pouvez toujours changer.

 

Les stylos ou multi-injections :

Avec les stylos d’insuline, l’avantage, c’est que vous ne portez pas votre Diabète sur vous, à l’exception du capteur de glycémie que je vous recommande vivement. Vous calculez vos glucides, vous choisissez votre dose, vous sortez votre stylo, un petit pic et retour dans la trousse de Diabète. C’est discret, mais vous devrez au minimum vous faire 4 piqures par jour, qui correspondent :
• aux trois injections de repas (plus si vous prenez des goûters)
• à votre insuline lente, injectée à heure fixe (celle qui vous maintient à un taux correct tant que vous êtes à jeun)

Les stylos d’insuline se délivre sous ordonnance dans votre pharmacie. Vous en aurez donc toujours deux avec vous : votre stylo de lente et votre stylo de rapide.

Ils se conservent à température ambiante, mais craignent le grand froid ou les grandes chaleurs. À porter contre soi au ski donc, et à protéger en pochette isotherme à la plage par exemple.

Tant qu’ils ne sont pas ouverts, les stylos d’avance se conserve au frigo. Une fois ouvert, vous pouvez les laissez dehors à température ambiante.

 

La pompe à insuline :

La pompe à insuline se porte comme un capteur de glycémie : en contact direct avec votre peau. Il s’agit d’un boitier souvent relié à une tubulure et un cathéter (Il existe aussi une pompe dite patch, appelée l’Omnipod, qui n’a ni tubulure ni cathéter et ça c’est la vie les amis).

La plupart des pompes à insuline se règlent directement par le boitier, ou via une télécommande. Une canule insérée dans votre peau vous permet de vous administrer de l’insuline non stop, pour la “basale”, et au besoin lorsque vous mangez. Ces injections ponctuelles s’appellent “bolus”.

Les réglages sont plus fins, il y a beaucoup plus de possibilités, mais il faudra la changer régulièrement, et accepter de la porter sur vous. C’est un rapport différent. De nos jours, les enfants sont souvent passés sous pompe d’office, car c’est un dispositif très pratique et sécurisant pour les parents.

Lorsque vous avez une pompe, vous devez cependant vous munir d’un traitement de secours par stylos, au cas où la pompe aurait un problème. En terme de matériel, vous avez donc les deux.

Les flacons d’insuline ou recharges des pompes se conservent aussi à température ambiante, et non ouvertes, au frigo. De la même manière que les stylos, ils craignent le grand froid et la grande chaleur.

Voilà, une fois votre capteur en place et de l’insuline sur vous, vous êtes parés pour vous occuper de votre Diabète !

N’hésitez pas à discuter de tout cela avec votre médecin, mais encore une fois, rien ne vous empêche de passer plus tard à la pompe à insuline, ou revenir aux injections par la suite. Il en va de même pour les capteurs de glycémie.

Bref, soyez libres et heureux !

Les bases du Diabète de type 1

Diabète de type 1 et sport

Dans cet article, je voulais aborder une thématique qui me tient très à cœur ! LE SPORT. Parce que bien sûr, on peut faire du sport ! On a tous déjà entendu que le sport était bon pour la santé, et cela s'applique également à tous les diabétiques. Le sport est bon...

lire plus

Qu’est ce que le Diabète ?

DÉFINITION : Notre corps a besoin d’énergie pour fonctionner : le glucose.Mais afin que le glucose passe de notre sang à nos cellules et organes, nous avons besoin d’insuline. Lorsque le pancréas n’en produit plus, ou trop peu, on parle de diabète.Le Diabète de type 1...

lire plus

Hypoglycémies et Hyperglycémies

DÉFINITION : Il s'agit de résultats de votre glycémie : de votre taux de sucre/glucose dans le sang. Votre glycémie devrait se situer entre 0,80 g/L, et 1,40 g/L. Lorsque vous n'avez pas assez de sucre dans le sang, vous êtes en hypoglycémie : < 0,80g/L Lorsque...

lire plus
Commentaires