);

Du resucrage de nos hypoglycémies

QUOTIDIEN

Le sujet de ce vendredi concerne le resucrage de nos hypoglycémies ! Oui, j’ai nommé ce moment clé durant lequel nous avons le choix entre le bien et le mal : gérer calmement notre hypoglycémie, ou succomber à cette abominable envie d’avaler notre frigo (tout entier) et vider nos placards…! C’est parti ! Vous verrez, à la fin de cet article vous vous trouverez normal(e) finalement. De toute façon, niveau craquage en hypoglycémie, vous pourrez difficilement m’égaler.

En hypo, je passe du côté obscur.

Si certains diabétiques réussissent à faire face à leurs hypoglycémies de manière rationnelle et raisonnable, comme de nombreuses personnes, je ne fais pas partie de cette catégorie. Pour ma part, je suis plutôt de celles qui succombent au côté obscur de la Force… Parce que personnellement, je ne parviens pas vraiment à contrôler mes envies de sucre à ces moments-là…

Dans cet article vous trouverez un bref rappel théorique, des conseils personnels, mais surtout, je vous laisse apprécier que vous n’êtes pas seul(e)s à craquer quand cela arrive. On passe tous par là, et vous ne devriez pas vous en vouloir plus que de raison. Nous sommes humains après tout, et rappelez-vous que c’est votre cerveau qui vous hurle qu’il a besoin de sucre !

Et si vous êtes l’élite des diabétiques en hypoglycémie, (ceux qui sont raisonnables) vous pourrez vous délecter de ces anecdotes tout en vous félicitant d’être un DIABADASS de classe supérieure. (Je me demande ce que ça fait, mais je suis sûre que c’est génial)

L’hypoglycémie, qu’est-ce que c’est ?

Définition

Vous êtes en hypoglycémie lorsque votre taux de sucre dans le sang est trop bas : inférieur à 0,60 g/L. Votre corps tout entier vous réclame du sucre (enfin surtout votre cerveau) car il n’y a plus assez de carburant pour vos muscles et vos organes : vous êtes raplapla, vous tremblez, êtes en sueurs, bref, ce n’est pas le meilleur moment de votre vie.

Le plus efficace, c’est d’ingurgiter du sucre RAPIDE ! Oubliez le chocolat, même si le pot de Nutella vous appelle de votre placard…!

Du sucre rapide, c’est du sucre en morceaux, ou en poudre mais je vous le déconseille, surtout si vous êtes essoufflés ou enrhumés (on sent l’expérience de la pauvre fille qui a éternué dans son sucre en poudre…). Les jus de fruits, le sirop, la pâte de fruits, le miel, la confiture, sont aussi de bons sucres rapides pour stopper une hypoglycémie.

Tout ce qui est gras, comme le chocolat, est moins rapide à faire remonter votre glycémie. Alors bien sûr, qui suis-je pour juger, si votre pot de beurre de cacahuètes se dandinait devant vous et que vous n’avez rien pu faire pour résister à cette provocation, ce n’est pas dramatique…

Si ce n’est que :
1- ça ne sera pas grâce à lui que vous serez remontés (ou alors trèèès longtemps après)
2- il va vous faire une surprise plus tard, car le gras ralentit l’absorption du sucre : en gros vous aurez une belle hyperglycémie à retardement.

MON CONSEIL ULTIME : Le sirop dédié aux hypoglycémies ! Le sirop, c’est ultra efficace. Et avoir un bouteille de sirop qui ne sert qu’aux hypoglycémies vous permet de ne jamais être à court, et de constater combien de temps elle dure.

Typiquement, lorsque je fais une hypoglycémie, ça se termine en orgie de glucides…

Vos hypoglycémies et vous !

Tout spécialement pour vous, j’ai recueilli quelques témoignages de resucrage. N’hésitez pas à nous partager les vôtres en fin d’article !

J’en profite pour vous dire que le grand gagnant des remontants pour hypoglycémies est… (roulement de tambour) LE SIROP ! Les bonbons spécial hypo sont juste derrière, puis on retrouve les jus de fruits !

Les raisonnables :

“Je déteste l’idée de devoir me sucrer alors c’est toujours au compte goutte, et même des fois, ça remonte tout seul la nuit.” – Marine J.

“Je remonte vite et en général, un petit verre de jus de fruits et ça repart !” – Vanessa D.

“Le mieux, c’est la nuit. Je prends un peu de sirop et je retourne dormir.” – Mathieu L.

“J’essaie de garder la ligne alors si je fais une hypo, je prends un fruit et c’est tout. Ça finit toujours par remonter.” – Léa B.

“Pour moi le re sucrage au mini.. un petit stick de sucre ou 2/3 fraises et chrono j’attends 20/25 minutes pour voir comment cela agit .. j’essaie de faire juste pour ne pas tomber dans l’excès et avoir une hyper .. je n’aime ni les bonbons ni le chocolat ni le sucre …” – Katia C

Les autres :

“Je fais au mieux… En général ça veut dire  qu’après avoir entamé tous les jus du frigo et mangé quasiment tous les biscuits de la maison, je me calme. – Sophie K.

“C’est compliqué, j’ai toujours tendance à trop me resucrer mais l’important, c’est que ça s’arrête vite. Après si besoin, je fais un bolus correctif” – Marc F.

“Moi c’est toujours digne d’une crise de boulimie… Et après forcément, c’est l’hyperglycémie… Mais je ne sais pas faire autrement. – Gisèle N.

“Avec le confinement j’essaie de moins manger pendant mes hypos, parce que c’est galère de faire les courses ah ah Mais franchement, je mange tout ce que je trouve.” – Pierre N

Ne prenez pas de risques !

Je comprends tout à fait que parfois, on n’a vraiment, mais alors VRAIMENT pas envie de se sucrer. Que ce soit parce que l’on n’a pas faim, qu’on essaie de perdre du poids ou même par manque de temps, il faut pourtant le faire. Si vous discutez parfois entre diabétiques, vous avez déjà dû entendre que certains ne se sucrent pas la nuit, parce que “ça remonte tout seul”.

C’est vrai pour certains, mais je vous appelle à rester prudents, parce que le coma hypoglycémique, c’est également une vérité, et plutôt cher payé si l’objectif était d’éviter un verre de jus de fruits…

Faites attention et ne prenez pas de risque, le plus important, c’est surtout que vous restiez en bonne santé. Apprenez à vous connaitre : sentir vos hypoglycémies arriver, savoir combien de sucre prendre et en combien de temps vous remontez votre glycémie.

Jamais au bon moment !

Une véritable hypoglycémie se caractérise par son timing abominable : en pleine urgence de boulot, alors que vous aviez rempli vos objectifs minceur pour cet été… C’est rarement le bon moment, et c’est ce qui fait toute sa beauté cruelle…

Bref, les hypoglycémies, ça vous change un personne, ça donne des bourrelets et ça vous apprend la patience et le contrôle de soi (ou pas ah ah).

Et n’oubliez pas, vous êtes insulino-génial(e)s ! <3

Dites-nous comment se passent vos resucrages d'hypoglycémies ?

Laissez-nous un commentaire sur Facebook ou Instagram !

Commentaires