);

Porter son capteur de glycémie

QUOTIDIEN

Parlons capteurs de glycémie aujourd’hui !

Voici THE article que j’aurais adoré avoir à l’époque ! Explications, quelques témoignages et une multitude de photos de capteurs portés…!

Longue vie aux capteurs !

Quelle merveilleuse invention ! Cela nous a vraiment changé la vie en tant que diabétiques ! Pour rappel, nous devions avant toujours nous faire des glycémies capillaires traditionnelles, c’est à dire : sortir sa trousse d’appareil de glycémie, avec les petites bandelettes, l’auto piqueur et ses lancettes, se faire une petit piqure au bout du doigt, faire pénétrer la goutte de sang sur la bandelette et attendre entre 3 et 10 secondes le résultat sur l’écran. Nous le faisions avant les repas, donc en moyenne 3-4 fois par jour. Difficile d’avoir une véritable vision d’ensemble avec ça !

Aujourd’hui, nous avons les capteurs de glycémie !
Ils se posent sur la peau et vous permettent grâce à une application sur votre téléphone ou leur petit terminal, de voir vos courbes de glycémie sur une journée entière, minute par minute ! Une véritable révolution, car il est maintenant possible de comprendre vos réactions face au sport, aux émotions, à certains repas etc. en temps réel !

Le capteur Freestyle Libre !

Le plus discret du marché français : remboursé, dure 2 semaines, pas de calibration.

Le capteur Dexcom !

Très fiable niveau précision, dure 3 semaines, remboursé, calibration 1 fois / jour.

Le capteur Guardian !

Très fiable niveau précision, dure 1 semaine, remboursé avec la pompe Minimed 640G de Medtronic, calibration 1 fois / jour.

Voici les trois capteurs les plus connus, mais surtout les seuls remboursés à ce jour sur le marché français. (Mise à jour avril 2020)

Quelques notions

Glycémies capillaires traditionnelles

Rappelez-vous que la prise de glycémie traditionnelle et les capteurs sont deux systèmes différents. Pour faire simple, lorsque vous mangez du sucre, le glucose passe d’abord dans le sang. La glycémie capillaire, c’est à dire, prise avec votre appareil de glycémie, (contrairement au système des capteurs) mesure le sucre dans le sang directement. Les capteurs eux mesurent la glycémie depuis le liquide interstitiel. Autrement dit, il peut y avoir un décalage entre les résultats des deux systèmes, puisqu’une des deux sources et plus rapide. C’est NORMAL. La glycémie capillaire est la plus fiable en cas de différence.

 

 

Exemple de comparaison réussie entre glycémie capillaire (avec appareil Contour Next One) et résultat du capteur Freestyle Libre.

Glycémies prises par le liquide interstitiel

Le liquide interstitiel est l’espace entre les capillaires sanguins et nos cellules. La petite aiguille du capteur utilise ce liquide interstitiel pour mesurer la glycémie. Il est donc encore une fois, tout à fait normal de constater un léger décalage entre les résultats de votre capteur et le résultat de votre appareil de glycémie traditionnel.

Par exemple :  votre capteur vous indique 1,00 avec une flèche vers le haut indiquant que votre taux de sucre monte ? Et bien il est fort probable que si vous contrôlez votre taux de sucre avec un appareil de glycémie traditionnel, vous soyez déjà à 1,30. La glycémie du capteur de par son système vous indiquera dans une dizaine de minutes, dans notre exemple, un résultat proche du 1,30.


Ce décalage est donc présent lorsque votre glycémie évolue rapidement. Mais dans le cas de quelqu’un dont la glycémie est stable au moment du contrôle, il n’y aura probablement pas de différence entre les résultats des deux systèmes. C’est à ce moment là que vous vous souviendrez, en cas de mauvaise surprise, qu’un capteur ne demandant aucune calibration est certes pratique, mais ne peut pas être aussi précis que les autres. (c’est une des raisons qui m’a poussé à abandonner le FSL pour passer au Dexcom)

 

 

Terminal du capteur Dexcom montrant la courbe de glycémie sur plusieurs heures en temps réel.

Bien poser son capteur de glycémie

Selon le capteur de glycémie que vous avez choisi, vous allez le garder entre 1 semaine et 3 semaines ! Il est donc important de bien le poser. Il est vivement recommandé de désinfecter la zone et de la sécher correctement avant de poser votre capteur. Évitez également de prendre une douche juste avant ou juste après, pour maximiser les chances de votre capteurs de ne pas se décoller de suite.

Donc en résumé :

– Nettoyer / désinfecter sa peau
– Éviter d’avoir la peau mouillée ou humide juste avant / après
– Si besoin, ajouter un produit pour qu’il colle mieux

Vidéo de Diab’aide sur la pose du capteur Freestyle libre.

Vidéo de Diab’aide sur la pose du capteur Dexcom.

Faire coller son capteur de glycémie

Si vous avez des soucis avec votre capteur de glycémie, et qu’il a tendance à se décoller, notamment par exemple avec la transpiration ou autre, sachez qu’il existe des produits extrêmement efficaces pour augmenter son adhérence : L’excellent SKIN-TAC par exemple, qui fait aussi protection cutanée ! Ou encore la Teinture de Benjoin, miraculeux pour beaucoup de personnes allergiques ou sensibles aux autres produits.

La chaleur, le sport, les crèmes hydratantes, les crèmes solaires, la sensibilité de votre peau etc. : il y a mille et une raison pour que votre capteur se décolle. Mais heureusement, il y a tout autant de solutions ! Je vous ai parlé du SKIN-TAC mais vous avez une multitude de sprays adhésifs en Pharmacie, n’hésitez pas à vous faire conseiller. Vous pouvez aussi utiliser des bandes adhésives de type K-tape ou autre, du Tergadem, ou des produits spécifiques pour comme les adhésifs SKINGRIP (les Skingrip existent pour FSL, Dexcom et même la pompe patch Omnipod).

Capteurs de glycémie portés !

Passons maintenant à la véritable raison d’avoir créer cet article ! Voici une galerie de capteurs portés, afin de vous motiver, vous rassurer et aussi de vous informer sur les différents endroits où vous pouvez poser votre capteur ! Bien sûr selon le capteur des études ont été menées sur des zones comme par exemple la zone officielle du FSL : le bras. Sachez cependant que vous pouvez tester des tas d’autres endroits. Chacun est différent alors il faut tester, mais comme vous pouvez le voir, certains les portent sur le bras, le mollet, la cuisse, le bas du dos, les omoplates, le ventre etc.

Et ne vous inquiétez pas, non seulement le confort est top, votre qualité de vie va considérablement augmenter, mais en plus, vous resterez canon quoi qu’il arrive.

MON EXPÉRIENCE PERSONNELLE

J’ai commencé avec le FSL. Il était facile à mettre, discret, j’étais ravie. Je voyais bien que sur moi la précision laissait un peu à désirer mais j’étais tellement heureuse, je ne m’en formalisais pas. Puis petit à petit c’est devenu gênant pour moi qu’il me raconte n’importe quoi, et cerise sur le gâteau, au bout de 8 mois d’utilisation, je suis devenue gravement allergique. Je faisais des cloques et des brûlures après seulement quelques heures de pose. J’ai dû réfléchir à une alternative. Je suis passée au Dexcom.

Mon avis sur le Dexcom.

Je suis très satisfaite de ce capteur aujourd’hui. Il est extrêmement fiable, il tient 3 semaines, il a des alertes. Le seul hic sur le G4, celui qui est remboursé par la SECU actuellement, c’est que la pose est selon moi plus douloureuse que le FSL. J’ai eu du mal à m’habituer. Je l’avoue je suis douillette aussi. J’ai hâte que le G5 soit remboursé car le système de pose a été grandement amélioré.

En tout cas je ne me vois plus vivre sans capteurs. Ce dispositif a complètement changé ma vie, et je valide à 300% le concept !

Et vous ? Comment vivez-vous le port de votre capteur ?

Laissez-nous un commentaire sur Facebook ou Instagram !

Commentaires