Articles

Le Freestyle libre en pratique !

Depuis sa création, puis l’annonce de son remboursement avril dernier, le Freestyle Libre, (FSL) fait beaucoup parler de lui.

Il faut dire qu’il a de quoi nous plaire ! Plus (ou presque) de prise de glycémie traditionnelle. Le bout de vos doigts vous remercie.

Enfin tout ça, c’est dans le cas où votre peau est coopérative. Parce que maintenant que l’euphorie retombe peu à peu, des avis et des mots moins positifs que “révolutionnaire” “merveilleux” “incroyable” envahissent la toile : le FSL se décolle, ne tient pas, ou à l’inverse, il refuse la séparation de corps, et vous vous retrouvez à vous battre pour le décoller.
Cet article est là pour ça : il vous présente les meilleures solutions pour lutter contre ses désavantages, et profiter du Freestyle libre comme tout le monde !

 

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Petit rappel !

Les capteurs mesurant dans le liquide intersticiel vs les glycémies capillaires traditionnelles (goutes de sang) :

Rappelez-vous que ce sont deux systèmes différents. Pour faire simple, lorsque vous mangez du sucre, le glucose passe d’abord dans le sang  avant de passer dans le liquide intersticiel (espace entre les capillaires sanguins et nos cellules). Autrement dit, il y a un décalage entre les résultats des deux systèmes. C’est NORMAL.

Par exemple :  votre FSL vous indique 1,00 avec une flèche vers le haut indiquant que votre taux de sucre monte ? Et bien il est fort probable que si vous contrôlez votre taux de sucre avec un appareil de glycémie traditionnel, vous soyez à 1,30. La glycémie du FSL de par son système ayant un peu de retard, dans quelques minutes si vous refaites un test, elle vous indiquera dans notre exemple, un résultat proche du 1,30.

C’est la raison pour laquelle avant la prise d’insuline lors d’hyperglycémies, ou de prise de sucre lors d’une hypoglycémie, le FSL vous indiquera de vous référer à une glycémie capillaire.
Ce décalage est donc présent lorsque votre glycémie évolue rapidement. Mais dans le cas de quelqu’un dont la glycémie est stable au moment du contrôle, il n’y aura probablement pas de différence entre les résultats des deux systèmes.
Il est important de comprendre cette différence afin d’une part de ne pas paniquer et perdre confiance, mais aussi savoir tirer le maximum du FSL qui nous permet d’avoir un contrôle continu et un suivi précis sur une journée ou une nuit complète.

 

CONSEIL :
Il est conseillé de poser le capteur 24h avant de l’initialiser, pour qu’il ait le temps de s’imprégner et soit fiable dès le départ !

 

SOS mon FSL se décolle !

La chaleur, la transpiration, les crèmes hydratantes, les crèmes solaires, la sensibilité de votre peau etc. : il y a mille et une raison pour qu’il se décolle. Mais heureusement, il y a tout autant de solutions alors c’est parti :

– Les sprays adhésifs de type Cavillon

 

– Les bandes adhésives de type K-tape, Rock tape etc.

 

 

 

 

 

 

– Le pansement ampoule de chaque côté du FSL

– Le Skin Prep (lingettes imprégnées de colle liquide : bien sécher avant d’application)

 

– Le Tegarderm

 

 

– Le déodorant détranspirant de type EtiaXil (à titre indicatif, il y en a des tas d’autres)

 

AHHH mon FSL ne se décolle pas !

Si le fait que le FSL ne tienne pas est le cauchemar de beaucoup, son contraire n’est pas beaucoup plus souhaitable…
Vous pouvez trouver en pharmacie des anti-adhésifs. Cela vous évitera des douleurs et un acharnement inutile. Et si vous en avez plus qu’assez d’investir de l’argent en pharmacie, sachez que l’huile de table a de très bon résultat aussi 😉

 

 

 

Oups. Mon FSL m’a quitté en pleine séance de sport.

Votre FSL n’aime pas la course à pied ou tout autre forme de sport durant lequel votre corps s’exprime ? (en toute élégance et légèreté)
Optez pour les brassards ! Vous en avez spécialisé pour les omnipod et capteurs, comme chez Colore ma vie. Ou vous avez les brassards de course par ex, qui en plus de protéger votre capteur, pourront vous faire briller dans la nuit, ou transporter votre ipod/ téléphone selon le modèle choisi !

Voici un site sympa pour un accessoire designé pour les capteurs ! POD2. (Désolée, le corps n’est pas livré avec…)

Et aussi, voici un lien pour des brassards WATERPROOF.

   

 

Ciel ! mon FSL a un problème !!

Vous pouvez en discuter directement dans votre pharmacie, ou appelez le Service Client (0800 10 11 56).
Munissez-vous :

  • de votre bon de livraison avec votre numéro de client
  • de numéro de série (le numéro sur la tranche du capteur FSL)

Petite info : l’emplacement testé par Abbott et donc, conseillé pour des résultats fiables est l’arrière du bras, comme vous l’indique sa notice.
Cependant d’autres emplacements tels que la cuisse, le haut des fesses, ou encore le bas du dos sont tout à fait possible et reconnus fiables (ils n’ont simplement pas fait chacun l’objet d’études par Abbott) faîtes le test, et voyez l’endroit qui vous convient le mieux.

Pour les autres emplacements plus ou moins insolites,  gardez à l’esprit qu’il vaut mieux parfois ne rien avoir et faire des glycémies traditionnelles que de trouver un endroit merveilleux mais qui ne vous apportera jamais des résultats fiables. Le but des glycémies étant quand même de savoir où vous en êtes… 😉

 

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

N’hésitez pas à me contacter si vous avez des remarques ou des conseils à ajouter ! J’enrichirai l’article à votre demande.

Pour finir, je vous conseille cet autre article de Diabetoo, qui traite des astuces & conseils pour l’utilisation du FSL. Vous y trouverez aussi des bonnes infos.
Article Diabetoo

ET voici deux vidéos de Diab’aide sur le sujet :