Vinaigre de cidre & glycémies

Vinaigre de cidre & glycémies

Cela fait quelques temps que je voulais partager cette trouvaille avec vous, mais je souhaitais mener à bien mes expériences jusqu’au bout, avant !

Je vous présente…le vinaigre de cidre alias « votre allié contre les pics de glycémie post prandiaux » !!

Glycémie au naturel

Alors, je vous vois venir, ON SE CALME : Je ne suis pas en train de vous dire de vous soigner au vinaigre de cidre et à la cannelle ! C’est une petite astuce, et elle pourrait bien vous changer la vie. Ça se tente, non ?

Comme vous le savez si vous me suivez sur les réseaux sociaux, j’ai été trèèès insulino-résistante lorsque j’étais ado, et j’ai une assimilation LENTE des glucides. Chez moi, mes glycémies s’affolent 3h après ma consommation de féculents. Et j’ai souvent lu en message privé, que je n’étais pas la seule !

C’est problématique parce que 3h, c’est long. 3h après votre plat de pâtes, vous avez eu le temps de vivre votre vie et vous n’êtes jamais prêts pour un pic à 3.50g/L comme ça, sorti de nul part.

On sait qu’il existe des aliments/épices qui « lissent » les glycémies et sont sensés éviter les pics d’hyperglycémies.

Personnellement, je ne les ai jamais trouvé extraordinaires, jusqu’au vinaigre de cidre.

Pompe à insuline à tubulure Dana RS avec capteur Dexcom G6 et CamAPS FX en boucle fermée - La Belle & le Diabète

Glycémie post…quoi ?

Les glycémies post-prandiales

On appelle une glycémie post-prandiale, le taux de sucre dans le sang, 2h après un repas. C’est important dans le cadre de surveillance d’un Diabète de type 2, mais dans le cas d’un Diabète de type 1, c’est une donnée extrêmement précieuse.

La glycémie PP vous indiquera si vous avez réussi à gérer votre repas. En dehors d’un mauvais calcul des glucides, ou d’un problème de basal/lente qui coïncide avec cette horaire, la glycémie PP vous permettra de savoir si votre ratio/RIG est bon, ou non.

Le ratio, ou RIG dans les pompes à insuline, est un nombre qui correspond à votre sensibilité à l’insuline. C’est une donnée clé dans le calcul de nos doses d’insuline, que vous le fassiez de tête ou utilisiez l’Assistant Bolus de votre pompe à insuline.

Pics à retardement

Pourquoiiiiiii ?

Il arrive cependant que vous ayez des pics d’hyperglycémie tardifs (plus de 2h après le repas), sans vraiment comprendre pourquoi.

La piste la plus connue, c’est le gras. Il n’est pas rare de constater une hyperglycémie si vous avez mangé une bonne raclette ou une pizza.

Mais il existe aussi des personnes qui mangent sagement des repas IG bas (Index Glycémique bas), et assistent, impuissants, à de violentes hyperglycémies des heures plus tard… (moiiiiiiii ?).

Bon, et bien pour ces gens-là, TOUTES les astuces sont bonnes à prendre.

Bolus carrés & prolongés

Une solution sous pompe à insuline

Je ne peux décemment pas écrire un article sur les pics d’hyperglycémie PP sans mentionner les bolus carrés & prolongés.

Les bolus carrés

Il s’agit d’un bolus de repas que votre pompe à insuline va administrer en continu sur une période choisie (souvent entre 30 min et 8h, selon les pompes).

C’est utile lorsque vos repas sont longs, ou que vous faites souvent des hypoglycémies pendant ou juste après vos repas, et avez besoin d’un coup de pouce un peu plus tard pour éviter les hypers !

Les bolus prolongés ou bolus duos

Il s’agit d’un bolus standard, combiné avec un bolus carré. Autrement dit, la pompe vous administre une partie de votre bolus total immédiatement, et le reste en continu sur une période choisie.

La technique des bolus carrés et duos, ou prolongés dans la gestion d'un Diabète sous pompe à insuline

C’est exactement les outils dont nous avons besoin quand la glycémie s’affole au bout de plusieurs heures après le repas.

BREF.

Vous faîtes tout ça, mais ça ne suffit pas. Passons au vinaigre !

?

VINAIGRE FOREVER

Une belle découverte

C’est un abonné qui m’en a parlé le premier. Comme toujours, je suis restée polie, mais je me suis vraiment demandé pour qui il me prenait. Comment du vinaigre de cidre allait m’aider à exterminer mes 3.50g/L 3h après un repas avec féculents ?

Mais il avait l’air sûr de lui et m’a même parlé d’études, alors je suis allée fouiner un peu. BAM. Effectivement, il y a eu des études réalisées sur des diabétiques de type 2 mais aussi de type 1 . Et il a été constaté que l’ingestion d’une cuillère à soupe de vinaigre de cidre avant un repas aidait les patients à « lisser » leurs glycémies et éviter les gros pics.

J’écarquillais les yeux. Un truc aussi simple ? J’étais même prête à le boire cul sec s’il le fallait.

Mises en garde & bon sens

Comme vous le savez (en tout cas je l’espère très fort), nous sommes tous différents. Notre sensibilité est unique, et je ne vous apprends rien en précisant que ce n’est pas parce que j’ai constaté sur certains repas une amélioration de 40% de mes pics que ce sera forcément miraculeux chez vous aussi !

Cependant, je suis persuadée que ça peut aider du monde. C’est pourquoi j’ai pris le temps de réaliser cet article, dans lequel je vous explique les effets du vinaigre de cidre. Vous trouverez ci-dessous des exemples de mes propres expériences glycémiques sur des repas identiques, avec et sans la prise de vinaigre de cidre. (j’ai commencé sans vinaigre de cidre, puis j’ai refait ces mêmes repas en prenant du vinaigre de cidre).

Libre à vous par la suite de tenter, ou non !

Sur des repas riches, ou des féculents hyperglycémiants chez moi (qui avec mon profil, me font augmenter violemment la glycémie plusieurs heures après), j’ai obtenu des résultats très satisfaisants, même s’il y a toujours des hypers. J’ai réalisé une dizaine de tests de ce genre, et en moyenne, pendant mon pic, ma glycémie la plus haute est 30% plus basse avec la prise d’une cuillère à soupe de vinaigre de cidre. Certaines fois, ce n’est que 20, ou 15%, d’autres fois, le résultat est remarquable et c’est une diminution de 50% ! Tout au début, je n’avais pas toujours de bons résultats, mais c’est devenu quasi systématique au bout d’une semaine de prise régulière de vinaigre de cidre. J’imagine qu’une ingestion régulière me convient mieux… Je ne sais pas si c’est universel ou non.

BREF ce n’est pas magique, il y a aussi des ratés, mais dans l’ensemble, je suis MÉGA satisfaite !

Vous l’aurez compris en parcourant l’article, je suis fan d’Archie. C’est une très jolie marque française, pleine de bienveillance et authentique (et j’adooooore leur packaging). Leur production est entièrement artisanale et leur bocage se trouve en Normandie.

J’ai contacté la marque pour parler de mon projet d’écrire un article sur le vinaigre de cidre, et ils m’ont envoyé un adorable colis. Le papa de Marina, co-fondatrice d’Archie, est d’ailleurs diabétique, et un adepte du vinaigre de cidre depuis toujours ! Je me fournis désormais chez eux. (Je vous souhaite « bon chance » si vous achetez le premier venu en grande surface, le goût n’est pas DU TOUT le même, vous êtes prévenus <3)

Qu'est-ce que le vinaigre de cidre ?

Il s’agit d’un vinaigre fabriqué à partir de jus de pomme fermenté.

Sa composition est riche et très intéressante : acide acétique, nutriments et prébiotiques.

Utilisés dans le monde depuis des millénaires, il a été scientifiquement reconnu pour la réduction de la graisse et la perte de poids, l’amélioration de la glycémie, l’aide à la digestion et ses actions antibactériennes.

Comment le choisir ?

Si vous souhaitez profitez des bienfaits du vinaigre de cidre, il faut cependant respecter certaines règles. Je vous conseille vivement de le choisir BIO, et impérativement non filtré et non pasteurisé.

Un vinaigre de cidre non pasteurisé & non flitré signifie qu’il a conservé toutes ses qualités naturelles, que ce soit celles de la pomme comme celles du vinaigre.

En réalisant cet article, je me suis rapprochée de la marque Archie, et je vous la recommande les yeux fermés. Je me sers chez eux (parce qu’ils sont trop gentils, que leur bouteille est trop chou et que j’adore leur com ahah).

Comment ça marche, en fait ?

Des études ont montré que l’acide acétique du vinaigre du cidre améliore la sensibilité à l’insuline, et donc stabilise la glycémie (en complément d’une dose adaptée d’insuline pour les insulino-dépendants, ou de la prise de d’anti-diabétiques oraux pour les DT2), en évitant les pics violents d’hyperglycémie.

En effet, le vinaigre de cidre parvient, grâce à ses enzymes, à faciliter la digestion. Cela s’explique par la « prédigestion » des protéines et donc la facilitation de la dégradation des graisses.

Comment le consommer ?

Dans les études réalisées, les patients consommaient une cuillère à soupe de vinaigre de cidre avant le repas.

On peut le boire pur, mais le goût sera tout de même particulier. Il est aussi possible de le diluer dans un peu d’eau, ou encore mieux, de l’utiliser dans l’assaisonnement de votre repas.

Dans le cas d’une recherche d’amélioration de la sensibilité à l’insuline, il n’est pas important de le consommer avant, pendant ou juste après le repas. C’est comme vous préférez.

Alors, prêts à mater vos hypers post-prandiales ?

Laissez un commentaire sur Facebook ou Instagram !