);
La charge mentale des DT1

La charge mentale des DT1

LA CHARGE MENTALE DES DT1

 

Bien que discret vis à vis des autres, le Diabète est moins clément avec celui qui le vit au quotidien. En plus de leurs problèmes personnels, professionnels et j’en passe, les diabétiques doivent gérer toutes les problématiques de leur Diabète.

Quelque soit les résultats, soyez indulgents avec vous-même, car rien de tout cela n’est de votre faute, et vous faites de votre mieux.

On y pense quasiment tout le temps : lorsque l’on mange, car nous calculons nos glucides, avant/pendant/après le sport, pour s’assurer de terminer la séance dans de bonnes conditions, lorsqu’il fait chaud, que ce soit avec la variation de glycémie ou la conservation des insulines, lorsque nous préparons nos affaires…
Bref, nul besoin de vous faire un dessin, on y pense beaucoup.

Et comme pour chaque chose qui occupe notre esprit h24, c’est fatiguant. Surtout quand vous avez le sentiment de déployer toutes vos forces dans l’équilibre de votre Diabète, et que les résultats sont… disons….pas très proportionnels aux sacrifices.

Vous vous sentez parfois découragé, lasse, triste, en colère, mais c’est un combat que vous ne pouvez pas vous permettre d’abandonner.


C’est pourquoi on ne le répétera jamais assez, les diabétiques de type 1 sont tenaces, ils sont courageux,

et quelque soit leur HBA1c, ils sont tous extraordinaires et inspirants.


Je vais vous faire une confidence, moi qui suis diabétique depuis 20 ans, je n’ai jamais autant pensé à Diabète que depuis l’arrivée des capteurs de glycémie. Imaginez-vous, maintenant on sait minute par minute ce qu’il en est. Plus possible de se voiler la face, d’espérer que tout va bien parce que vos trois glycémies par jour sont bonnes… Non maintenant nous devons faire face à la triste réalité, qui est que TOUT influe sur notre glycémie. C’est toujours différent, et chaque jour, on recommence, car avec le Diabète, RIEN n’est acquis.

Le grand défi n’est donc pas d’obtenir une courbe lisse, des résultats parfaits, une HBA1c de personne en parfaite santé, mais de trouver son propre équilibre. Déterminer les efforts et sacrifices que vous êtes capable de fournir chaque jour, sans que cela vous empêche de vivre, tout en vous assurant un futur en bonne santé.

Vous n’êtes en rien responsable de ce qui vous arrive, aussi je recommande fortement d’être indulgent avec soi.


Vous avez le droit de craquer, vous avez le droit à l’erreur et vous avez le droit d’être heureux. 


Trouver l’équilibre entre le contrôle et le carpe diem n’est pas une mince affaire, mais grâce à tous ces nouveaux outils mis à notre disposition, notre bonheur se dessine mieux chaque jour.

Des études sérieuses ont démontré les bienfaits des communautés, forums et groupes de soutien qui fédèrent les diabétiques. Ils sont une source d’informations, d’encouragement et soutien qu’il serait dommage de sous-estimer. Alors respirez, trouvez un bon diabétologue, entourez-vous de personnes qui vous font du bien, ne lâchez rien, et n’oubliez jamais :

Vous êtes extraordinaire.

Le FSL m’a brûlé 2018

Le FSL m’a brûlé 2018

LE FSL M’A BRÛLÉ !

On ne présente plus le Freestyle Libre… Ce capteur a changé nos vies. Nous offrant liberté, contrôle de la glycémie en continu et confort… Il est remboursé depuis février 2018, il est beau, il est pratique… Mais parfois, il brûle !

Étant moi-même concernée, je suis allée à la rencontre de la représentante d’Abbott lors du congrès de l’EASD début octobre 2018.

Je porte le Freetsyle Libre depuis novembre 2017. Je n’ai jamais eu aucun problème jusqu’en juin. 6 mois d’utilisation sans la moindre réaction sur mon bras. Puis tout a basculé. Comme beaucoup, ça a commencé à me picoter, j’avais systématiquement des traces rouges, quelques boutons.

Aujourd’hui, deux jours suffisent pour que j’ai la peau BRÛLÉE. La zone d’irritation n’est même pas au niveau du patch autocollant, mais au centre, au contact direct du capteur.

Mon but en allant à leur rencontre était donc de leur demander s’ils avaient beaucoup de retours concernant des brûlures et des allergies. Savoir quelles étaient nos options pour leur montrer qu’on étaient beaucoup, que ça comptait, et qu’il fallait faire quelque chose.

Je trouve ça injuste de nous avoir rendu accroc à ce confort et cette technologie, et de laisser tomber ceux qui en deviennent allergiques de par les composants qu’ILS CHOISISSENT.

 

La représentante Europe d’Abbott (celle qui avait l’agrémentation officielle pour fièrement nous montrer leur FSL V.2 qui venait de sortir) m’a gentiment fait comprendre que forcément avec le nombre d’utilisateurs importants depuis son remboursement, le chiffre des allergies avaient augmenté, et qu’en gros, je pouvais aller me faire cuire en oeuf parce qu’ils ne feraient rien.

Je l’ai clairement ressenti comme un manque de respect. C’est le domaine de la santé, on ne vend pas des porte-clés là !

Signaler leur produit sur signalement-santé : cliquez ici

Les submerger de messages et de posts sur Facebook, Instagram, Twitter et même Youtube.

 

=> Les obliger à regarder la réalité en face et réagir !

EASD 2018 à Berlin

EASD 2018 à Berlin

L’EASD est ce grand congrès européen sur la recherche et les innovations concernant le Diabète. On y retrouve les grands acteurs du monde du Diabète, des conférences riches et techniques, et un stand pour chaque laboratoire.

(suite…)